Menu
Le portail du terroir et de la communauté saafen dans le web
saafentv
 

EVENEMENTS DE TAMBA : Le procureur parle, l’enquête accable le PUR

Mercredi 13 Février 2019

EVENEMENTS DE TAMBA : Le procureur parle, l’enquête accable le PUR
Suite aux évènement malheureux de lundi à Tambacounda et qui ont couté la vie à deux personnes, dont un membre de la coalition Benno Bokk Yakaar, le procureur de la localité a fait face, hier, à la presse. Il a d’emblée précisé qu’il y a «deux morts, au lieu de trois», contrairement à ce qu’a relaté par la presse. Sur le cas de la première victime, Demba Traoré a révélé que «le certificat de genre de mort fait état de 4 plaies corporelles causées par une arme blanche». Et que la victime est morte «par hémorragie suite à une plaie pénétrante postérieur thoraxique». S’agissant de la seconde victime, Cheikh Touré, mort après avoir été heurté par une voiture, le chef du parquet de Tamba note que «le véhicule  de marque Suzuki suspecté a été retrouvé dans le convoi d’Issa Sall,  porteur de traces et indices qui nous fondent à croire qu’il pourrait être impliqué dans les  faits incriminés». Le procureur d’ajouter que le chauffeur de ladite voiture, ainsi que les passagers à bord, ont tous été conduits à la gendarmerie territoriale de Tamba (qui s’occupe de l’accident qui a eu lieu hors de la ville) où ils ont été auditionnées.
.
 
24 personnes interpellées, un pistolet factice, des battes de baseball, des bombe a gaz, une quantité imortante de poignarddes….saisis
 
 
Pour ce qui est des éléments de la sécurité du convoi du Parti de l’Unité et du rassemblement (Pur), indexés dans cette affaire, le procureur note qu’au nombre de 24, ils ont été identifiés, arrêtés et seront remis aux enquêteurs. Au moment de leur arrestation, une fouille corporelle et une visite des véhicules du cortège a permis de mettre la main sur leur matériel de sécurité, constitué, selon le patron du parquet, d’un pistolet factice (faux pistolet), de matraques, de battes de base-ball, d’une quantité importante de poignards, de machettes, des gourdins, de bombes à gaz…
 
26 des 27 journalistes auditionnés
 
Pour la manifestation de la vérité sur l’attaque de leur bus, le parquet souligne que 26 des 27 journalistes qui accompagnaient le candidat Issa Sall ont été entendus. A noter que le bus des journalistes a été pris en chasse par des membres supposés de Benno Bokk Yakaar, qui, en plus d’avoir blessé 8 d’entre eux (dont notre envoyée spéciale Marième Ndiaye), ont incendié leur bus où se trouvaient tout leur matériel de travail et leurs effets personnels. Sur l’agression des journalistes, le procureur se veut intransigeant. «Nous condamnons avec la dernière énergie l’attaque contre des journalistes dont le seul tort est de participer au processus électoral. Dans un état de droit dont le pilier de la démocratie est fortement éprouvé, la place de la presse est déterminante. Et de tels actes ne peuvent demeurer impunis», soutient-il.
En conclusion, le procureur, qui assure que la lumière sera faite sur cette affaire, en appelle, en attendant, au calme et à la sérénité des populations et surtout des militants.