Menu
Le portail du terroir et de la communauté saafen dans le web
saafentv
 

AFFRONTEMENTS DE TAMBACOUNDA : 14 inculpés dont 3 pour meurtre, 12 relâchés

Mardi 19 Février 2019

Dans la procédure qui implique 26 éléments de la garde rapprochée du candidat Issa Sall, le procureur de Tambacounda a constaté que les responsabilités ne sont pas les mêmes. Ainsi, il a décidé de poursuivre 14 gardes du corps et de libérer le reste. Trois parmi les inculpés sont poursuivis pour meurtre


AFFRONTEMENTS DE TAMBACOUNDA : 14 inculpés dont 3 pour meurtre, 12 relâchés
Les 26 éléments du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur) sont désormais fixés sur leur sort. Le procureur Demba Traoré, qui attendait que le dossier lui soit transmis, après l’enquête des hommes du commissaire Hamidou Baldé, pour décider du sort des gardes rapprochés de Issa Sall, a tranché l’affaire. Ainsi, le maître des poursuites a décidé de libérer 12 mis en cause dans cette affaire, en classant sans suite leurs dossiers. Libres comme l’air, ces hommes du candidat Issa Sall peuvent vaquer tranquillement à leurs occupations. Pour ce qui est des autres, 11 gardes rapprochés ont été inculpés pour coups et blessures volontaires et détention illégale d’armes, tandis que trois qui risquent la sentence la plus lourde sont poursuivis pour meurtre, avant d’être placés sous mandat de dépôt. Le magistrat instructeur de Tamba est chargé d’instruire l’affaire.
 
 Aucun membre de Benno inculpé
 
 Cette façon du procureur Demba Traoré de traiter le dossier ne va certainement pas plaire le candidat du Pur. En effet, seuls ses hommes sont entendus et inculpés dans cette affaire. Issa Sall avait même soulevé la responsabilité de l’ex-commissaire de police de Tamba qui, selon lui, n’a pas joué son rôle pleinement. Toutefois, il n’est pas exclu que dans son enquête, le juge d’instruction du Tribunal régional de Tambacounda procède à l’audition de certains éléments de Benno Bokk Yakaar qui étaient en confrontation avec les hommes du Pur. Selon les dernières informations un jeunes de l'air du quartier dépôt a été arrêté et placé en garde à vue.
 
 Le chauffeur du Pur face au juge des flagrants délits de Tambacounda demain matin, pour homicide involontaire
 
 Cette affaire remonte au lundi 11 février dernier. Au moment du passage de la caravane de Issa Sall à Tambacounda, la garde rapprochée du candidat du Pur a eu une altercation vive avec les militants de Benno Bokk Yakaar, après que des affiches de Macky ont été sabotées. A la suite de cette confrontation, il s’en est suivi la mort du jeune militant apériste Ibrahima Diop, qui a été poignardé à trois reprises. Malheureusement, pour les hommes de Issa Sall, plusieurs vidéos les montrent avec des armes blanches à la main. Mais, ce n’est pas tout. En effet, dans la même journée, toujours à Tambacounda, une nouvelle confrontation a eu lieu avec les militants de Benno Bokk Yakaar.  Et l’un des chauffeurs du convoi du Pur, qui est aussi chauffeur à la chaîne Mourchid Tv, pris en embuscade par des militants apéristes qui étaient en motos Jakarta, a foncé sur la foule tuant le jeune Cheikh Touré. D’ailleurs, le chauffeur a été le premier à être fixé sur son sort et sera présenté demain mercredi au juge des flagrants délits de Tambacounda, pour répondre du délit d’homicide involontaire.
 


Nouveau commentaire :